top of page

De la Marginalité à la Reconnaissance : L'Histoire de l'Acupuncture au Québec et à Montréal

Dernière mise à jour : 17 avr.




L'histoire de l'acupuncture au Québec et particulièrement à Montréal, est profondément marquée par ses origines culturelles et ses développements réglementaires, reflétant ainsi une intégration croissante dans le système de santé provincial.


L'acupuncture a commencé à se populariser à Montréal dans les années 1960, à une période où elle était encore illégale en Chine, pays d'origine de cette pratique. La France, ayant maintenu la tradition de l'acupuncture malgré son interdiction en Chine, est devenue un centre névralgique pour cette médecine pendant ces années. Les liens étroits entre le Québec et la France ont facilité l'installation à Montréal d'acupuncteurs formés en France. Ces derniers ont ensuite initié des formations locales, contribuant à la diffusion de cette pratique malgré l'opposition du Collège des médecins du Québec qui poursuivait ces pionniers pour "pratique illégale de la médecine"​.


En 1995, l’Ordre professionnel des acupuncteurs du Québec (OAQ) a été établi, suivant l’adoption de la Loi sur l’acupuncture qui définit précisément l’exercice de cette profession. Cette législation a permis d'officialiser et de réguler la pratique, offrant ainsi une protection et une légitimité accrue aux acupuncteurs du Québec​.


Les acupuncteurs au Québec sont généralement bien formés, avec des programmes réglementés qui incluent de nombreux aspects de la médecine chinoise traditionnelle comme la diététique, la pharmacopée, les exercices (Qi-gong) et le massage (Tuina)​. Le programme traditionnel d’acupuncture au Collège de Rosemont est un exemple notable, préparant les étudiants à intégrer l'Ordre professionnel des acupuncteurs du Québec, qui régule cette pratique au niveau provincial​.

​.

L’intégration de l’acupuncture dans le système de santé québécois a aussi été marquée par la mise en place de partenariats avec des hôpitaux pour les stages cliniques des étudiants, symbolisant une ouverture croissante vers cette pratique au sein du milieu médical conventionnel​.

​.

L'histoire de l'acupuncture au Québec est donc celle d'une montée progressive en légitimité et en intégration, malgré des débuts controversés et une lutte pour la reconnaissance officielle. Cela démontre non seulement l'évolution des mentalités concernant les médecines alternatives, mais également le rôle important de l'immigration et des échanges culturels dans le développement des pratiques médicales dans la province.

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page